Age Of Conan

age-of-conan

Age of Conan est un MMORPG gratuit développé par Funcom et distribué pas Eidos Interactive sortit le 23 mai 2008 Age of Conan se déroule dans l’univers du célèbre « Conan »  de Robert. E.Howard. Age of Conan repose sur un gameplay de combats intensif,le joueur doit réaliser des combos de frappes,comme dans un beat-them-all,mais tout en utilisant de nombreux skills,l’ont peut aussi contrôler son bouclier,pour parer une attaque.

Dans Age of Conan vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer:les quêtes sont nombreuses,variées, et scénarisées,et haut niveau vous aurez beaucoup de donjon à vider. Une guilde peut construire sont propre village et sa forteresse,dans un emplacement libre,les autres guildes peuvent l’assiéger,ce qui donne au jeu un aspect communautaire,ou il faut collecter des ressources pour sa guilde.

Ainsi Age of Conan est aussi un bon jeu PVP,avec ses guerres de guildes,mais aussi avec des BGs soignés(Team,CTF,duel) et un PVP sauvage qui feras de beaucoup de joueurs des PK notoires. Le jeu est très immersif,et fidèle a l’univers impitoyable de Conan,la magie est loin d’être toute blanche,elle est plutôt démoniaque,vous jourez nécromantien ou démoniste.

 

 

Genèse de l’âge Hyborien
Le monde de Conan est bâti sur la base de cultures plus anciennes, qui ont laissé chacune leur emprunte dans l’univers du héros de Robert E. Howard. On peut distinguer trois périodes successives dans la « genèse » de l’univers tel qu’il est connu à l’époque de Conan :

· La préhistoire :
Avant que les hommes n’apparaissent, le Peuple – Serpent occupait les jungles du continent Thurien. Esclavagistes, il régnait sur de nombreuses races, humaines ou non. Les seuls qui n’étaient pas soumis étaient les humains du continent de Mayapan, qui n’étaient pas encore totalement humains, ressemblant à bien des égards à des bêtes. Mais ces derniers progressèrent de façon inexorable. Les hommes de Mayapan finirent par s’étendre vers l’Est, vers l’Atlantide et les îles Pictes, mais aussi vers l’Ouest en direction des îles Lémures.
Ils apportèrent avec eux leurs croyances primitives, la connaissance de dieux et de démons, ainsi que la sorcellerie, apprise au contact du Peuple – Serpent.

Un autre peuple, les Kharis, esclavagistes eux aussi, maniant la sorcellerie et pratiquant des sacrifices, fut repoussé de Mayapan jusqu’aux océans inexplorés de l’Ouest. Leur règne sur le vaste empire au centre du Mayapan pris fin, ne laissant aucune trace de leurs actes malveillants.

Puis les autres empires humains s’effondrèrent à leur tour, et dans le chaos qui suivit les colonies insulaires livrées à elles – même s’étendirent à leur tour vers l’Ouest.
Cette période fut celle de l’apogée de l’Atlantide. Cette nation, la plus puissante au monde, dotée d’un savoir magique immense, s’élevait sur une chaîne d’îles surgie de l’océan entre le continent Thurien et les îles antiliennes. Elle avait pour seules rivales la Lémurie très proche et les sept royaumes du continent Thurien.

L’Atlantide était dirigée par des factions religieuses adorant les êtres démoniaques de la nuit, notamment Xotli, seigneur de la terreur. Les sacrifices d’esclaves étaient légion, et les dirigeants établirent une partie de leur peuple sur les rivages occidentaux du continent Thurien.

De leur côté, les colonies mayapaniques ne se transformaient pas toutes en civilisation ou en société avancée : un groupe primitif très puissant, dont les membres portaient le nom de Pictes, s’était établi sur un archipel entre les îles atlantes et le continent Thurien. Peuple guerrier maîtrisant une sorcellerie redoutable, ils étaient animés d’une insatiable soif de conquête et leur progression vers le continent Thurien était inexorable.

Les peuples de ce continent, qui évitaient soigneusement les Pictes, s’étaient regroupés dans les royaumes de Kamélie, Valusie, Vérulie, Grondar, Thulé et Commorie. Ils partageaint un héritage et un langage commun. Le plus renommé des souverains était le roi Kull de Valusie, qui mit un terme à la domination du Peuple – Serpent sur les royaumes humains du Sud.
Sur les rivages de l’océan oriental, les Atlantes et les Pictes avaient établi des colonies plus ou moins importantes, tandis que le Peuple – Serpent se terrait dans les jungles impénétrables et inexplorées du Sud.

La Lémurie s’étendait quant à elle à l’Est du continent Thurien. Cette nation se distingua rapidement par sa puissante magie et sa culture prospère. Mais contrairement à sa rivale Atlante, la Lémurie était incapable d’étendre les limites de son territoire : ne connaissant plus l’art de la construction des navires, les Lémures ne purent que se rendre sur le continent Thurien voisin, où la côte était déjà occupée par les Kharis, exilés de Mayapan.

· Le cataclysme
Et survint le cataclysme : quatre mille ans avant Conan, un gigantesque tremblement de terre fit disparaître à tout jamais l’Atlantide. Certains savants soutinrent que les dieux eux – même anéantirent l’Atlantide, courroucés par le culte que ses habitants vouaient aux démons de la nuit.

Ce cataclysme souleva de nouvelles montagnes en Thurie occidentale, modifiant la géographie des continents, créant des frontières naturelles là où il n’y avait rien quelques milliers d’années auparavant et à l’inverse écroulant les montagnes qui constituaient des sommets infranchissables. Les civilisations furent dévastées.

Les Pictes, dont les colonies en Valusie occidentale n’avaient été que peu touchées, envahirent les territoires atlantes. Cinq cents ans d’une guerre féroce plus tard, les deux cultures avaient disparues, fusionnées en une seule.

Les îles Lémures disparurent également, et nombreux furent les Lémures qui s’enfuirent vers le continent Thurien, où ils furent asservis par les Kharis. La culture Lémure fut alors entièrement balayée. Durant mille cinq cent ans, les Lémures se tuèrent à la tâche pour les Kharis, mais finalement ce fut la race des Kharis qui s’éteignit. Environ deux mille cinq cent ans avant l’arrivée de Conan, les Lémures qu’ils avaient réduits en esclavage se soulevèrent et les écrasèrent. Les quelques survivants fuirent vers l’Ouest et fondèrent le royaume de Stygie, n’ayant aucun mal à établir leur domination sur ces terres abandonnées par les Pictes, les Atlantes et le Peuple – Serpent.

Le royaume d’Achéron fut fondé, dominant le Nord sur un territoire englobant l’actuelle Némédie et la Corynthe. La portion centrale de l’Ouest était gouvernée par Hyperborée l’ancienne et comprenait Koth, Ophir et Shem. Stygie était la plus puissante des trois. Mettant sur pied une civilisation où tous étaient égaux, les Kharis proposèrent une alliance au Peuple – Serpent. Puis ils les trahirent pour rester seuls aux commandes de la Stygie.

· L’avènement des Hyboriens
Le règne des Kharis se poursuivit sans encombre pendant plus de cinq cents ans ; leur chute fut causée par l’arrivée d’un peuple tribal, ayant soif de conquête : les Hyboriens.
De type nordique, la peau claire, ils avaient été chassés des régions du Nord. Achéron tenta de fermer sa frontière, mais après un millénaire de guerre, les Hyboriens avaient détruit Achéron et Hyperborée. Seule la Stygie pu mettre un terme au déferlement des guerriers Hyboriens, mais elle utilisa pour vaincre une magie extrêmement puissante qui faillit causer un second cataclysme. La terre de Stygie en porte encore aujourd’hui les traces.

Les Hyboriens gouvernèrent cependant l’Ouest pendant mille cinq cent ans. Un peuple osa les défier : les Hyrkaniens, descendants des Lémures qui s ‘étaient révoltés. Ils assirent tout d’abord leur règne sur les vastes plaines désertées vers l’Ouest, puis ils atteignirent les limites de la civilisation Hyborienne, faisant peser une menace constante sur cette civilisation.
C’est le monde de Conan tel qu’il est aujourd’hui.

Jouer à Age Of Conan

GD Star Rating
loading...
Age Of Conan, 5.0 out of 10 based on 2 ratings
Avis et astuces sur ce MMO

*